Tembec
Les cartons couvertures KallimaMD
Références

Conditionnement du papier selon l’humidité

Le papier subit un conditionnement selon l'humidité afin de rester plat et pour éviter que ses bords ne se gonflent ou deviennent rigides avant ou pendant l'impression. Il est possible de corriger provisoirement du papier dont les bords ont gondolé en le faisant séjourner dans une pièce où la température est élevée (de 100 à 110 °F) pendant plusieurs heures juste avant l'impression ou encore en installant des bandes chauffantes ou des lampes à infrarouge à la partie supérieure de chaque côté de la pile de papier sur le dispositif d'alimentation, afin de réchauffer et de sécher les bords des feuilles.

Heures requises pour acclimater le papier à son environment

Volume du papier sur plateau, en carton ou en rouleau Écart entre la température du papier et celle de la salle de presse.
  10º 15º 20º 25º 30º 40º 50º 60º
6 pi3 (1,83 m3) 5 9 12 15 18 25 35 54
12 pi3 (3,66 m3) 8 14 18 22 27 38 51 78
24 pi3 (7,32 m3) 11 16 23 28 35 48 67 100
48 pi3 (14,64 m3) 14 19 26 32 38 54 75 109
96 pi3 (29,28 m3) 15 20 27 34 41 57 79 115

*Cet tableau est tiré du numéro 44 de Graphic Arts Technical Foundation Research Progress Évitez tout séchage excessif, car les bords du papier pourraient devenir rigides. Sur les presses à une ou deux couleurs il peut être nécessaire de conditionner le papier gondolé avant chaque impression/  Le papier sec ou humide doit être suspendu dans l'appareil de conditionnement en tranches de 25 à 50 feuilles selon son poids. Les appareils de conditionnement modernes comportent des ventilateurs et des humidificateurs, occupent peu de place et ne prennent que 2 à 8 heures pour traiter le papier. Les produits Kallima sont livrés protégés par une matière de protection contre l'humidité. Le papier devrait donc rester enveloppé dans son emballage de protection jusqu'à ce qu'il soit acclimaté aux conditions de l'aire d'impression. Les conditions idéales de cet espace sont de 50 % d'humidité relative et de 23 °C (73 °F). Si le papier froid n'atteint pas la température ambiante de la pièce, la condensation pourrait se former sur celui-ci. Ceci pourrait causer, au cours de l'impression, de l'ondulation sur les bords du papier et des faux-plis, pouvant entraîner des problèmes de registre et de prise d'encre.